Épitaphe Villon

Contexte, Amorce

A l’époque du moyen age, Villon est enfermé en prison ou il écrit ce poème lyrique comme un testament ou bien comme posteriori, écrit en 1460.

Présentation du texte

Donc ce poème présente une description plus ou moins réaliste d’un groupe de pendus après leur mort.

Problématique

Annonce du plan

I- Ballade comme danse macabre

Vision réaliste de la mort

  • omniprésence de la mort : titre ; champs lexical (à relever) => sujet principal.
  • mort dépeinte de façon horrible et crue : décomposition ; mort visuelle, macabre et concrète ; hyperbole, pléonasme, altération… = rythme de prière, plainte, douleur constante.

Ballade paradoxale

  • poème conforme à la ballade dans la forme : dizains ; décasyllabes ; refrain ; dernières strophes = envoi = harmonieux.
  • ballade censée censée être joyeuse : ici, on a des gens pendus à un gibet = forme et contenu contradictoire. sauf : ballade = danse =les pendus dansent grâce au vent
  • ballade pathétique : Villon est le porte-parole : images décrites de + en + précises =les images sont plus fortes que les mots ; lecteurs deviennent témoins =identification su lecteur, qui prend Villon en pitié = Réaliste, images d’horreur pour susciter pitié et compassion chez le lecteur.

II- Appel fraternel et religieux qui vire au plaidoyer universel

Appel universel

  • nombre de pendus imprécis pour mettre l’accent sur le groupe ; la cause de pendaison n’est pas indiquée.
  • faire porter la responsabilité de leur mort aux autres : Villon se veut martyre.
  • tous les Hommes ont commis des péchés : le crime de Villon est noyé dans ceux des autres = tout le monde est coupable ; élargissement = texte adressé à tout le monde.

Texte est prière

  • champs lexical de la religion (à relever) : idée que la parole religieuse à le pouvoir de sauver les pendus de la mort et de l’Enfer
  • appel à la charité chrétienne : Villon demande de ne pas se moquer de lui, de ne pas le mépriser = il demande la pitié
  • séparation âme/corps : le corps pourrit (rythme binaire d’adj.) ; Villon s’est trop occupé de son corps au pt d’oublier son âme=crainte d’aller en Enfer ; ne remet pas en question son jugement-> le + important est le salut de son âme

Memento mori

  • rappel adressé à tous les humains : ils sont mortels.
  • “ballade” peut avoir une dimension universelle / l’épitaphe est tjrs personnel.
  • présent + passé = cycle de la vie ; bilans pour passer et prières pour avenir =on va forcément finir par mourir ; tout le monde est morte

Conclusion

Réponse à la problématique/ouverture